La version française du documentaire sur Magnus Carlsen en DVD le 5 septembre

Documentaire Magnus photo 1

Sortie en DVD et VOD chez Pretty Pictures le 5 septembre 2017 de « MAGNUS » du réalisateur norvégien Benjamin Ree. Long métrage documentaire consacré à Magnus Carlsen. (Photo ci-dessus : image du documentaire)

Nous vous avions déjà présenté ce documentaire lors de sa présentation au Festival du film TriBeCa à New-York le 14 avril 2016 : « Un film documentaire sur Magnus Carlsen en 2016 » . Et nous évoquions au mois de mai le rachat des droits de diffusion pour la France Pretty Pictures.

Et bien ça y est le documentaire arrive en version française en DVD et VOD le 5 septembre 2017. J’ai eu la chance de le recevoir à la fin du mois de juillet alors je vous le fait découvrir plus en détail à quelques semaines de sa sortie.

L’histoire

En 2004, à l’âge de 13 ans, Magnus Carlsen décide qu’il deviendra Champion du Monde d’échecs.

À mesure qu’il s’épanouit, le jeune prodige gravit les échelons du classement international, au prix de sacrifices personnels, mais aussi grâce au soutien de ses amis, et d’une famille très impliquée dans sa carrière.

Entretien avec le réalisateur Benjamin Ree

Pour son premier long métrage, le réalisateur Benjamin Ree a réussi à venir à bout de son projet alors que presque tous les projets avec les chaînes de TV tentées par le sujet avaient échoué. Le réalisateur a pu approcher Magnus car ce dernier s’est senti à l’aise avec lui. Le fait qu’ils aient le même âge a aussi été un atout. Benjamin explique que les documentaires réussis sont ceux qui parviennent à saisir des moments très intimes. Et Magnus a pu être lui même avec Benjamin, lors d’instants très personnels chez lui, mais aussi en public, au cours de moments cruciaux pour sa carrière.

Extrait d’un entretien réalisé par Joanna Pantages pour Scenester.tv lors du fesival du film TriBeCa :

Est-ce qu’il s’agit d’avantage de l’ascension de Magnus Carlsen dans le monde des échecs ou de ce qui se passe dans la tête d’un jeune prodige ?

C’est surtout une histoire personnelle, celle de Magnus. Il était hors normes. Il a voulu devenir champion d’échecs dès son plus jeune âge. Il ne voulait rien d’autre, ne faisait rien d’autre, ne pensait à rien d’autre. Et il n’a pas appris à jouer aux échecs de façon traditionnelle, avec des professeurs ou un ordinateur. Chez lui, tout provient d’un pur amour des échecs, ainsi que de la créativité et de l’ingéniosité. Le tournage du documentaire a commencé en 2004,
quand il avait 12 ans. un grand nombre d’images d’archives retracent son enfance au cours des années précédentes. Je suis intervenu sur le fi lm lorsqu’il était adulte. Au départ, il devait y avoir deux documentaires, mais quand le producteur a vu la connexion qui s’établissait entre Magnus et moi, il a paru plus logique de travailler ensemble sur un seul documentaire. Le tournage s’est échelonné sur plus de 10 ans, de 2004 à 2014 environ.

Documentaire Magnus photo 2

Sur cette image extraite du documentaire on découvre Magnus Carlsen enfant.

Extrait d’un entretien réalisé par Nara Shin pour Coolhunting.com  lors du fesival du film TriBeCa :

Parlez-nous de votre expérience à Chennai, en Inde, quand vous avez suivi Magnus pas à pas lors du championnat du monde d’échecs.

C’était le chaos complet. Il y avait une foule de cameramen et ils n’étaient pas bien organisés. Dans un sens, c’était un avantage pour le film parce que les échecs sont une discipline introvertie, alors que le film est un support extroverti. On peut donc transmettre ce que Magnus ressent, utiliser les gens de la presse pour montrer le chaos. En fait, le film fait passer un message : dès la première partie, on voit la paroi de verre qui sépare ces deux univers.

Il règne une atmosphère de zoo.

Oui, c’était comme au zoo. On se retrouve derrière la paroi de verre. La caméra montre le point de vue des photographes. Ensuite, on entre là où se trouve Magnus. C’est la première partie et on entend le bruit au loin. A la deuxième partie, on fait peu à peu disparaître la paroi de verre, au niveau du son. Ça relève de la psychologie. A la troisième partie, on entend encore plus et on entre dans la tête de Magnus, qui commet des erreurs.

Tandis que le film se concentre sur l’usage des ordinateurs fait par Viswanathan Anand pour se préparer au championnat du monde d’échecs, il n’aborde pas l’utilisation de programmes informatiques par Magnus pour s’entraîner, alors que c’est quasiment indispensable pour jouer en compétition. Est-ce qu’il serait faux de dire que Magnus est en grande partie guidé par l’intuition et l’instinct ?

Tout le monde utilise des ordinateurs, car on peut s’en servir de nombreuses façons. Magnus utilise l’ordinateur comme moyen de référence. C’est très facile de chercher des parties et de repérer des tactiques. Anand utilise l’ordinateur pour trouver les faiblesses de l’adversaire et il a recours à des programmes nettement plus complexes et à des systèmes d’analyse pour trouver l’ouverture exacte, la meilleure préparation. Pour lui, c’est un outil, une arme. On pourrait réaliser un film sur cette différence. Ce que Magnus cherche réellement, c’est faire de la préparation une affaire d’homme à homme. Sa force consiste à mettre progressivement la pression sur l’adversaire, jusqu’à ce qu’il finisse par craquer.

Fiche technique du DVD

Documentaire Magnus DVD 3D

Réalisateur : Benjamin Ree
Scénaristes : Linn Jeanethe Kyed et Benjamin Ree
Casting : Magnus Carlsen, Garry Kasparov, Viswanathan Anand

Langues : anglais/norvégien
Sous-titres : Français
Format son : Dolby Digital 5.1 et 2.0
Format image : 1.77 – 16/9 – couleur
Durée : 75mn

Bonus :
Interview du réalisateur – 12mn
Les conseils du grand maître : jouez avec Magnus Carlsen – 21mn

Prix Public DVD : 19,95 €

Bande-Annonce française du documentaire Magnus

Suggestions de DVD

Depuis ce 5 septembre le DVD Magnus est disponible ci-dessous…

      

Suggestions d'articles

Laisser un commentaire