EnigMat, un jeu pour apprendre l’échec et mat !

Enigmat un jeu pour apprendre l'échecs et mat

Découvrez le jeu de société EnigMat et son créateur Serge Bouillot. Un jeu de tuiles qui permet de travailler la notion d’échec et mat de manière ludique et visuelle.

Naissance et évolution de EnigMat

EnigMat est né en 1995 lorsque que Serge Bouillot a passé son diplôme d’animateur d’échecs. Cette année là, il essayait depuis plusieurs mois de créer un jeu de société avec Didier, son ami. Les deux amis tournaient en rond pour réaliser ce projet. Et c’est Didier, voyant ce que Serge avait imaginé pour son épreuve du DAFFE, qui proposa de faire d’une pierre deux coups : éditer le jeu EnigMat.

Certains ont connu la première version qui n’avait rien à voir avec celle ci….Une petite boite blanche en plastique et des petits échiquiers sortant de l’imprimerie d’un ami non spécialisée dans la fabrication de cartes. Mais tel qu’il était à l’époque, le jeu a connu un certain succès… puis a disparu.

Le jeu revient ! En mieux, beaucoup mieux et tel qu’ils se l’imaginaient à l’époque. Des tuiles cartonnées et une boite digne de ce nom. La même règle de base, toute simple, pour jouer seul et développer sa vision de l’échiquier mais aussi dans cette nouvelle version, de nouvelles règles pour jouer à 2 et plus, pour en faire un jeu de société.

Un enfant joue à EnigMat

Un enfant joue à EnigMat

Principe du jeu EnigMat

Le jeu se compose de 24 échiquiers partagés en 4 cartes dont le dos est de la même couleur. Il consiste à assembler les 4 parties d’un échiquier afin de constituer une position de mat. Sur tous les échiquiers c’est le Roi noir qui est mat.

Ce jeu est bien adapté au joueur débutant car il ne fait pas appel au calcul. Il est essentiellement visuel et a un but pédagogique double :

  • Familiariser le joueur avec les horizontales, les verticales et les autres diagonales,
  • Bien assimiler la notion d’échec et mat.

On peut y jouer seul et il peut servir de support pour apprendre à jouer aux échecs aux enfants. On pourra guider le “chercheur” avec ces 4 questions :

  • Le Roi est-il en échec et par qui ?
  • La pièce donnant échec ne peut-elle pas être prise et par qui ?
  • Une pièce ne peut-elle pas venir cacher le Roi ?
  • Le Roi ne peut-il pas fuir et où ?

Mais il est aussi possible de s’affronter en duel ou à plusieurs avec un temps limité et cumuler les points.

Dans l’exemple ci-dessous on voit 6 dispositions des 4 morceaux d’un échiquier et une seule permet d’avoir un mat immédiat du Roi noir…

Son créateur et les échecs

Pour finir, le créateur du jeu nous parle de son rapport avec le jeu d’échecs.

Je m’appelle Serge Bouillot, je suis né 3 jours avant Garry Kasparov qui a 56 ans.

Je ne me souviens pas où et quand j’ai appris à jouer aux échecs, sans doute à la maison,  je devais avoir entre 7 et 9 ans. Je me rappelle par contre fort bien de mon premier livre d’échecs, enfin ce n’était pas mon livre, mais celui de mon frère aîné qui l’avait délaissé et qui devait traîner dans sa chambre. J’ai dévoré ce livre : Le Guide Marabout des Echecs. Ce jeu me plaisait et il m’a accompagné toute mon enfance et mon adolescence et même si parfois je m’en éloignais durant certaines périodes, je finissais toujours par y revenir .

Ce n’est qu’à 18 ans que je franchis les portes d’un club après avoir appris fortuitement qu’il y avait ce genre d’endroit dans ma ville. Je fus accueilli par Maud Désandré la fondatrice et présidente du club de Créteil.

Au printemps 1993, après avoir démissionné de mon emploi, je rendis visite à une école de la ville ou Maud Désandré intervenait pour initier les enfants au jeu d’échecs. J’ai regardé… j’ai écouté… des jours… des semaines… jusqu’au moment ou ce fût mon jour. J’étais devenu intervenant scolaire.

En parallèle je devenais accompagnateur, animateur et entraîneur au sein du club de Créteil.

Nous sommes en 2019 et je suis toujours licencié dans ce club.

Le jeu est disponible dans certaines boutiques parisiennes et vous pouvez aussi vous le procurer directement auprès de son créateur via la page Facebook de EnigMat au prix de 24 euros.

Suggestion d'articles

Laisser un commentaire