Lecture de « Roi ou pion, la philosophie du joueur d’échecs »

Roman Roi ou pion, la philosophie du joueur d'échecs

J’ai eu la chance de lire en avant-première l’ouvrage « Roi ou pion, la philosophie du joueurs d’échecs » de Dorica Lucaci. Un livre qui s’adresse à tous pour se cultiver en faisant le parallèle entre le jeu d’échecs et la vie. Présentation.

L’ouvrage

« Roi ou pion, la philosophie du joueur d’échecs » est un livre de 216 pages edité par Les éditions de l’Opportun. Il sera disponible en librairie à partir 13 septembre 2022. Voici ce qu’en dit l’éditeur et le sommaire.

Communiqué de presse

Et si vous appliquiez à votre vie quotidienne la philosophie du joueur d’échecs ? Anticiper, analyser, observer, parier, répliquer, écouter son intuition… peut s’avérer crucial, sur l’échiquier comme dans la vie ! Dorica Lucaci explore pour vous les compétences que développe le joueur d’échecs afin de réussir à tous les coups.

Découvrez ou redécouvrez les bases et l’histoire de ce jeu passionnant, et inspirez-vous des qualités principales des joueurs d’échecs pour avancer au quotidien. Sur l’échiquier de votre vie, ne soyez plus un simple pion mais la pièce maîtresse !

Sommaire

  • INTRODUCTION
    • « Tu joues aux échecs, n’est-ce pas ? »
  • CHAPITRE 1
    • L’Homme qui joue
    • Être le meilleur ! Stéréotypes de la rivalité
    • Y a-t-il un profil type du champion au jeu d’échecs ?
  • CHAPITRE 2
    • Les règles du jeu
    • L’espace
    • Le temps
    • Les pièces
    • Tactique vs stratégie
  • CHAPITRE 3
    • Bien mener sa partie
    • Le grand calculateur : avoir un but précis
    • Ouvertures
    • Milieu de partie
    • Finales
  • CHAPITRE 4
    • L’échiquier du destin
    • Echec et mat !
  • ENTRETIEN
    • Charles Dumas, joueur de compétition passionné
  • ANNEXE
    • La notation aux échecs

Qui est l’auteur Dorica Lucaci ?

Dorica Lucaci est diplômée d’un master 2 édition de l’Université Sorbonne Nouvelle (2005-2006), préparatrice, correctrice, relectrice et auteure. Elle a été également enseignante FLE de 1992 à 2003. Elle a suivi une formation de correcteur (2008-2009).

Elle est l’auteur de 9 ouvrages dont celui qui nous intéresse ici. Elle a déclaré au sujet de son livre dans une publication sur le réseau social LinkedIn…

J’en profite pour ajouter ceci : les échecs ont été pour moi un prétexte pour explorer les qualités que la pratique de ce jeu requiert : capacité de raisonnement, anticipation, concentration, mémoire, sens de l’effort, imagination, intuition…
Je l’ai conçu ouvert vers le monde de la culture (littérature, art, cinéma) afin de stimuler la « bonne curiosité » du lecteur et de lui donner envie d’aller plus loin, de s’informer davantage, de se cultiver et d’exercer sa pensée critique.

LinkedIn

Lecture

En prenant connaissance des informations publiques au sujet de ce livre je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Quand je l’ai reçu, je l’ai feuilleté rapidement et j’ai cru voir un manuel d’échecs pour débutant assez original au demeurant. Mais la mise en garde ci-dessous que l’on retrouve au début du livre nous avertit bien que ce n’est pas le cas.

Mise en garde
Les pages qui suivent ne s’adressent pas spécialement. aux joueurs d’échecs, mais plus généralement à toute personne à l’esprit curieux et critique souhaitant découvrir ce jeu et, à travers lui, ouvrir sa réflexion sur les relations que nous entretenons avec nous-mêmes et avec les autres. Se cultiver, en s’intéressant à l’environnement historique et culturel d’une activité ludique millénaire, ainsi qu’à son impact social, est l’autre objectif de ce livre. Il n’est donc absolument pas nécessaire de savoir jouer aux échecs pour le lire. Enfin, si les règles des échecs y sont régulièrement évoquées, il ne s’agit pas non plus d’un manuel pour débutants.

Extrait de « Roi ou pion, la philosophie du joueur d’échecs »

En effet, comme l’auteur le dit elle-même, les échecs ne sont qu’un prétexte. Au fil de l’énumération des éléments du jeu d’échecs elle fait le parallèle avec la vie faisant souvent des références culturelles en rapport avec le sujet abordé. Par exemple au sujet du temps et de l’espace elle écrit :

Au jeu, à l’instar de la vie quotidienne, on est efficace quand on réagit promptement, quand on déploie avec intelligence ses troupes (ou ses pièces), quand on mobilise rapidement ses connaissances, ses ressources. Comme au théâtre, les pièces du jeu sont alors lancées dans la course: l’espace (l’échiquier) et le temps (balancier des coups) étant intimement liés, occuper les bonnes places dès le début, puis garder l’avantage, utiliser sa supériorité (de position, de développement des pièces…), sont des enjeux majeurs pour chacun des deux camps.

Extrait de « Roi ou pion, la philosophie du joueur d’échecs »

Au final les personnes qui ne connaissant pas le jeu le découvriront d’une bien belle manière. Les joueurs d’échecs pourront prendre un peu recul avec le jeu et faire sûrement de belles découvertes qui les conforteront dans l’amour de leur jeu. Une lecture plaisante de toute façon.

Annonces

Laisser un commentaire