Debunkage du niveau noob

Ce sujet a 9 réponses, 1 participant et a été mis à jour par  Alexhiarcs, il y a 2 mois et 3 semaines.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #260616

    Alexhiarcs
    Participant

    Introduction

    Je vais donner des connaissances pour debunker le niveau noob car lorsqu’on joue face à des joueurs IA que ce soit sur chessmaster, Hiarcs 12, Hiarcs 13 du téléphone portable (Hiarcs chess), Shredder 11 etc. vous êtes un peu obligés de cesser d’être un noob car sinon vous allez entre autres vous faire battre régulièrement sans même forcément vous amusez. Bien sûr il y a plusieurs niveaux de jeu et il n’est pas vraiment question de jouer contre le boss final (le niveau maximum) mais simplement de jouer contre des adversaires IA qui “ne sont pas obligés de faire n’importe quoi” parce que votre niveau de jeu est trop faible. Le jeu d’échecs en lien avec les programmes cités ne présente pas le problème de la durée de vie du jeu car on aura toujours un adversaire à la hauteur qui est capable de jouer à des cadences rapides et qui est disponible 24h/24 (je rappelle au cas où qu’on n’est pas obligé de jouer sur l’écran, on peut jouer avec un échiquier à côté de l’écran). Après quand je parle de debunkage du niveau noob ce n’est pas dans le sens battre le programme en exploitant une défaillance du programme et qui vous fera monter artificiellement de niveau de jeu (par exemple l’IA Dobbie sur chessmaster 11 est évalué dans la catégorie des +2100 et il a une faille. La stratégie pour exploiter cette faille c’est d’échanger les Dames ce qui réduit ses capacités tactiques et lorsqu’il fait “ses coups de poireaux” on prend un avantage assez conséquent, le reste n’est pas plus difficile que lorsqu’on doit gagner face à un +1700 ou +1800 elo dans une position avantageuse).

    #260617

    Alexhiarcs
    Participant

    Il y a trois difficultés majeures auxquelles il faudra faire face:
    – les difficultés en lien avec la psychologie
    – les difficultés en lien avec le physique
    – les difficultés en lien avec le niveau de jeu

    Les difficultés en lien avec la psychologie et le niveau de jeu sont importantes à traiter pour debunker le niveau noob. Les difficultés en lien avec le physique sont moins importantes car elles se développent naturellement à force de jouer et parce qu’on va notamment apprendre à se servir plus intelligemment de sa mémoire ce qui réduira les efforts physiques.

    Les fausses idées :

    1) Le patrimoine génétique

    En clair vous croyez que si vous n’y arrivez pas c’est parce que vous êtes génétiquement inférieure du fait d’être née de parents à faible quotient intellectuel. D’abord il faut prendre note qu’on ne cherche même pas à devenir grand maître mais simplement à cessez d’être noob ensuite même si on serait né de parents “idiots” il faut comprendre que les facultés intellectuelles on les développe et que le jeu d’échecs en lien avec les programmes cités nous les fait développer naturellement et assez rapidement donc ces histoires de patrimoines génétiques, de faire partie des moins aptes, d’avoir eu une mauvaise note au test Q.I, d’avoir été mauvais à l’école on s’en fiche pas mal, si vous croyez en vos capacités et en vos facultés à les développer vous y arriverez mais si vous voulez vous enfermer dans ce genre de doxa vous augmentez vos probabilités d’échouer pour des raisons psychologiques en lien avec la confiance en soi.

    2) La mémoire

    En clair vous avez appris la mémoire bête et brute à l’école et vous pensez que c’est cette mémoire qu’il faut utiliser aux échecs. Ben non il faut une mémoire intelligente qui comprend ce qu’elle mémorise et qui a une utilité avec le jeu. C’est un peu comme de regarder un film, si vous comprenez rien au film vous allez tout oublier mais si vous avez compris le film vous allez vous en rappeler.

    3) Le classement elo

    En clair vous croyez qu’il y aurait une sorte de classement magique qui pourrait révéler objectivement et radicalement la force de jeu de vos adversaires. Ce qui importe c’est plutôt le niveau technique de votre adversaire et non pas son affichage elo, ensuite les classements elo sont trompeurs par exemple de souvenir dans le programme Fritz 8 j’ai déjà battu un +2100 mais son niveau ne doit pas valoir plus qu’un +1700 dans chessmater 11 et l’IA Doc (dans chessmater 11 qui est évalué à +2200) est moins fort qu’un +2000 elo sur Shredder 11. Ensuite il est possible de voir par exemple un +1900 comme l’IA Kenji battre l’IA Natalie qui est évalué a +2300 (et ces deux IA font parties du même programme de jeu). Pour finir il y a le jeu sur internet face aux joueurs humains où c’est un peu “le paradis de la triche”, c’est-à-dire qu’on a genre des joueurs humains qui jouent par moments comme de gros noobs et qui dans d’autres moments se mettent à jouer comme de véritables champions capables entre autres de trouver des superbes combinaisons de mats en 10 coups en moins d’une seconde.

    #260625

    Alexhiarcs
    Participant

    (test) J’avais posté un message mais ça semble ne pas avoir marché, il est sauvegardé sur mon ordi

    #260628

    Alexhiarcs
    Participant

    Trois choses à améliorer pour passer le niveau noob :
    – 1) le répertoire d’ouverture
    – 2) la force de jeu
    – 3) la finition

    #260629

    Alexhiarcs
    Participant

    1) Le répertoire d’ouverture

    Le répertoire d’ouverture peut se limiter à un coup comme à beaucoup voir même arriver à la fin d’une partie. Par exemple j’ai enlevé le répertoire d’ouverture de Hiarcs chess ce qui fait que Hiarcs chess utilise dès le départ sa force de jeu et s’aide probablement d’une table de finale, maintenant si je prends Hiarcs 12 je peux lui mettre un répertoire d’ouverture qui ne comporte que 1) d4, en clair son répertoire d’ouverture se limitera qu’à un coup, après actuellement mon Hiarcs 12 a dans son répertoire 1) d4-Cf6 2) Cf3-d6 3) c4-Cc6 4) Cc3-Ff5 5) d5-Ce5 6. Cd4-Dd7 7. Db3_o-o-o 8. Ccb5-Rb8 9. f4-Cg6 10. Cc6+_Rh8 11. Cbxa7-Te8 12. Da3-bxc6 13. Cxc6+_Rb7 14. Da7+_Rc8 15. Da8# soit une ligne qui va jusqu’au mat.

    Dans les bouquins d’échecs, dans les cours de chessmaster, dans les cours d’échecs pour débutant etc. on a les principes de bases des ouvertures (contrôler le centre, développer les pièces, ne pas jouer deux fois la même pièce etc.) ceci est insuffisant et ne sert pas à grand chose face à des joueurs IA. Par exemple j’ai appris qu’il faut prendre le contrôle du centre avec les pions donc je joue :
    1) e4-e5
    J’ai appris qu’il faut d’abord jouer les Cavaliers avant les Fous donc je joue :
    2) Cf3-f5
    Je suis déjà entrain d’éprouver des difficultés, mon répertoire d’ouverture est fini et je dois déjà utiliser ma force de jeu. Si je continue à respecter ce que j’ai appris en jouant 3) Cc3-fxe4 4) Cxe4 en pensant que la variante tactique à base de 5. Cxe5 ( 5. Cxe5-dxe4 6. Dh5+_g6 7. Cxg6-hxg6 8. Dxh8 ) n’est pas bonne ou que je n’arrive pas à la calculer et bien j’aurais perdu le contrôle du centre par les pions. Si je joue 3) exf5 je perds le contrôle du centre par les pions. Si je joue 3) Cxe5-Df6 j’éprouve des difficultés.
    Bref cet IA m’aurait mis à mal mon répertoire d’ouverture basé sur les principes de base des ouverture. Le premier problème que cet IA révèle indirectement c’est que les conseils, les enseignements etc. en lien avec les ouvertures sont souvent basés par rapport à des matchs humains contre humains. En principe un joueur humain ne va pas jouer le gambit Letton avec les noirs parce que notamment “la théorie dit” que c’est une ouverture réfutée mais cet IA ne fonctionne pas comme ça, il a par exemple fait de belles victoires dans le gambit Roi avec les blancs et il décide de faire un gambit Roi inversé avec un temps de moins. La différence c’est que quand un humain joue le gambit Letton avec les noirs c’est souvent parce que c’est un gros noob et on gagne assez facilement alors que quand c’est un IA qui joue le gambit Letton avec les noirs ce n’est pas forcément parce que c’est un gros noob et ça peut finir en tragédie pour les blancs.

    #260640

    Alexhiarcs
    Participant

    Ce même forum parle des principes de base de l’ouverture ainsi que le répertoire d’ouverture donc je vais reprendre leurs arguments et expliquer ce qui ne va pas dès lors où on décide de jouer face à des adversaires IA qui “ne sont pas obligés de faire n’importe quoi” parce que votre niveau de jeu est trop faible (c’est-à-dire face à des adversaires qui ne sont pas des noobs et qui vous empêcheront notamment au moyen de sanction tactique de continuer à avoir du succès en jouant comme des noobs).

    #260642

    Alexhiarcs
    Participant

    Quel premier coup choisir avec les blancs ?

    1) d4

    En fait ce qu’il faut comprendre c’est que soit les blancs décident de jouer une position inversée et ils auront pleins de coups possibles ou soit ils décident de ne pas jouer une position inversée et ils n’auront que deux coups possibles à savoir 1) e4 ou 1) d4.

    #260643

    Alexhiarcs
    Participant

    Par exemple :

    Les blancs décident de jouer une position non-inversée :

    1) e4-c5 2) Cf3-a6

    Ici les blancs ne jouent pas une position inversée, c’est une défense sicilienne variante O’kelly dont la continuation naturelle amène à une variante najdorf (3) d4-cxd4 4) Cxd4-Cf6 5) Cc3-d6) soit une ouverture jouée avec les noirs par notamment Bobby Fischer, Gary Kasparov, Viswanathan Anand, Veselin Topalov dont “la théorie des ouvertures” l’établie probablement comme étant la meilleure “ouverture” avec les noirs sur 1) e4.

    Les blancs décident de jouer une position inversée :

    1) a3

    Ce coup ne respecte aucun principe de base des ouvertures.

    1)…e5
    2) c4-Cf6

    Et maintenant si vous regardez bien cette position vous remarquez que c’est une défense sicilienne variante O’kelly inversée mais au lieu que ce soit aux noirs de jouer et de poursuivre par 3_…d5 4. cxd5-Cxd5 5. Cf3-Cc6 6. d3 c’est aux blancs de jouer donc les blancs jouent une défense sicilienne variante O’kelly inversée qui est meilleur par rapport à la défense sicilienne variante O’kelly non-inversée avec les noirs puisqu’ils se retrouvent avec un coup de plus dans la même position.

    #260662

    Alexhiarcs
    Participant

    Mais comment mettre le roi à l’abri ? En jouant le petit ou le grand roque.

    ça c’est un point qui peut amèner à faire “des erreurs stratégiques” exemple :

    1) d4-Cf6 2) Cf3-e6 3) c4-Fb4+ 4) Cbd2-d6 5) a3-Fxd2+ 6) Dxd2-Cbd7 7) e3-e5 8) b4-e4 9) Cg1-d4 10) c5

    et là 10)… Cf8 paraît meilleur que 10)…o-o parce que ça permet de rendre de suite actif le Fc8 alors que 9)…o-o il faudra d’abord jouer 10_Te8 puis après 11_Cf8 pour enfin rendre le Fc8 actif.

    Autre exemple :

    1) d4-Cf6 2) Cf3-g6 3) c4-Fg7 4) Cc3-d5 5) cxd5-Cxd5 6) e4-Cxc3 7) bxc3_o-o

    Normalement on joue plutôt 7)…c5 qui embête le centre des blancs mais après ce petit roque précipité les blancs jouent simplement :

    8) Fa3

    Et plus de x_c5, les blancs ont la vie plus facile.

    #260704

    Alexhiarcs
    Participant

    Pour comprendre simplement le contrôle du centre, posons une question liée au point précédent : où est-ce qu’une pièce développée contrôle le plus de cases ? Au centre. Prenons l’exemple du Cavalier, placé sur la colonne 1 ou 8 il ne contrôlera que 4 cases au maximum, au centre il pourra en contrôler le double. Mais comment contrôler le centre ? En tendant vers la position idéale avec 2 pions en e4 ou d4 (pour les blancs). Ici ils empêchent justement les pièces adverses de se centraliser.
    Tout cela explique d’ailleurs pourquoi les coups 1.e4 et 1.d4 sont les plus prisés.

    Le contrôle du centre est important mais l’explication ne nous apporte pas vraiment la comprehension du pourquoi. Bon sinon pour ma part c’est plus en rapport avec la mobilité des pièces par exemple si les blancs ont x_e4 et x_d4 ils ont la troisième rangée ce qui peut notamment permettre de placer une Tour en e3 ou d3. Après les deux types de pièces qui sont difficiles à développer c’est les Fous et les Tours, si vous jouez 1) e3 votre Fou de case blanche joue de suite mais votre Fou de case noire aura plus de mal à jouer à cause du pion e3. Je fais la remarque que le Roi noir n’a pas roqué dans la position initiale et qu’il peut rester au centre, un IA peut très bien s’amuser à jouer des coups du type 1…Cf6_Cg8_Cf6 en essayant d’obtenir une nulle.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Suggestions d'articles