Mes conseils contre des adversaires IA

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #263268
    Alexhiarcs
    Participant

    Jouer contre de vrais joueurs humains (pas sur le net) c’est bien mais il faut qu’ils soient à disposition, qu’ils acceptent de jouer à des cadences suffisamment longue et qu’ils n’y aient pas d’écart de niveau trop grand. Bref beaucoup de contrainte et c’est aussi pour ça que je conseille vivement de jouer, de s’entrainer ou de s’amuser avec des adversaires contrôler par l’IA.
    Il y a pleins de programmes d’échecs mais ils importent d’en prendre un bon. Je conseille en premier choix le Shredder qu’on trouve sur ipad/téléphone portable, en deuxième choix le Hiarcs chess qu’on trouve sur ipad/téléphone portable (après au pire on peut prendre un fort programme d’échecs (Shredder, Hiarcs, Fritz, Junior, Chess Tiger etc.) où on jouera en partie amicale).
    Pour le moment je n’arrive pas à passer l’épreuve des + 1900 elo en cadence 10m+30s par coup sur Shredder ipad et c’est un peu la même chose sur Hiarcs chess (avec une cadence différente) sauf que comme au bout de 30 parties je gagne quasiment plus aucun point, je recommence à 0 partie et aux premières parties je gagne beaucoup de point elo (si je gagne) ce qui fait qu’à la 3ème parti je me retrouve face à un 2060 qui me bat systématiquement. Mais enfin bref, je joue pas mal, j’ai fait aussi pas mal de test et je pense bien connaître les programmes que j’affronte pour pouvoir donner des conseils utiles aux joueurs qui souhaiteraient affronter ces deux programmes d’échecs (Shredder ou Hiarcs iPad/téléphone portable).

    #263269
    Alexhiarcs
    Participant

    Igor Nataf fait des vidéos YouTube qui m’ont permis de comprendre que l’IH et l’IA ont des forces et faiblesses différentes et je dirais même des qualités et des défauts différents. Je conseille de singer les qualités des IH et des IA mais pas leurs défauts.
    En caricaturant, l’IH c’est un puit de connaissance, l’IA une force de jeu.

    #263270
    Alexhiarcs
    Participant

    Premier conseille, ne pas jouer 1) e4 avec les blancs en somme c’est un mauvais coup face à l’IA. Le fameux _”je ne connais pas, je ne comprend rien, j’ai rien calculé etc. mais mon adversaire non plus”_ (apologie à la victoire par escroquerie) est une conception philosophique vouée à l’échec face à l’IA, on n’arnaque pas une IA (c’est elle qui nous arnaque à la rigueur) et si j’ai une position perdante il vaut mieux abandonner et en refaire une.
    IL faut que vous prenez conscience que si vous gagnez par chance etc. après les adversaires IA seront d’un niveau supérieur et au bout d’un moment ce ne sera plus qu’une formalité technique pour ces adversaires IA de vous battre.

    #263271
    Alexhiarcs
    Participant

    Quand on joue face à l’IH la théorie des ouvertures prend une importance “hors-norme”, on lit des bouquins d’ouverture etc. mais face à des IA ça ne sert pas à grand chose. Certes si vous n’enlevez pas le répertoire d’ouverture de Hiarcs-chess elle est “injouable” (incitant à croire que ça a beaucoup de valeur) mais c’est parce que entre autres les faibles niveaux vont copier-coller des coups de grand-maitre jusqu’à disons 20 coups, autrement dit c’est pénible car on n’a pas l’impression de jouer contre le programme puisqu’il ne fait que singer sans intelligence des coups joués par des forts joueurs humains et lorsqu’on sort de son encyclopédie d’ouverture c’est souvent pour jouer une position inférieure voir perdante.
    Dans les bouquins ou vidéos en lien avec les ouvertures il y a plein de choses trompeuses et quand un fort joueur nous fait un cours sur l’ouverture, il zappe plein de coups pertinent et il nous illusionne d’une certaine façon. Par exemple ici https://youtu.be/WXBBBP1WLBY ( “Réfutation de la Défense Marshall (1.d4 d5 2.c4 Cf6?!)” ) on a un certain Sylvain Ravot qui nous explique comment réfuter la Défense Marshall, chose intéressante puisque des IA de Hiarcs.chess ont un fort penchant pour cette ouverture.
    1) d4-Cf6
    2) c4-d5

    On se retrouve dans la Défense Marshall qui serait réfutée d’après Sylvain Ravot et si vous jouez cette position contre des IH il y a de forte chance que vous gagnerez vu qu’en théorie les bons joueurs ne jouent pas cette ouverture (ils préfèrent par exemple jouer la défense Grunfeld pour une idée similaire) et que disons seuls les mauvais la jouent. Mais voilà l’IA n’est pas aussi “tebé” que des faibles IH qui la jouent ou disons que l’IA est d’une force de jeu bien supérieure.
    2) cxd5
    Ici les IA de Hiarcs.chess (après les + 1600) ne jouent absolument pas le coup faible 2…Dxd5 ou le coup douteux 2…Cxd5 qui sont de souvenir (à vérifier) les seuls coups présentés dans la vidéo. Elles jouent deux coups “extrêmement pénibles” à savoir 2…Ff5 ou 2…e6 et sérieusement c’est à se demander si ces IA n’auraient pas trouver deux réfutations possibles avec les noirs à 2) cxd5.

    #263396
    Alexhiarcs
    Participant

    Plus précisément à 9m48s de la vidéo (position obtenue après 1.d4-d5 2.c4-Cf6 3.cxd5) Sylvain Ravot dit :
    “Donc ici deux possibilités 3…Dxd5 […] et puis 3…Cxd5”
    Et c’est trompeur parce que non seulement il n’y a pas que deux possibilités (parmi les coups candidats) mais en plus il cite les deux possibilités les plus mauvaises. Parmi les possibilités qui sont meilleurs, il y a 3…Ff5, 3…e6, 3…c6 et 3…g6 (pour info si les blancs jouent 4.Cc3-Cxd5, on a simplement transposé dans la défense Grunfeld où il existe plein de parties de très forts grands maîtres qui l’ont joué avec les noirs).

    #263397
    Alexhiarcs
    Participant

    Deuxième conseil jouer avec intelligence les ouvertures.
    Quand l’IA à un répertoire d’ouverture elle l’exécute sans intelligence et par conséquent il ne faut pas l’imiter, il faut bâtir un répertoire d’ouverture auquel on comprend ce que l’on joue et où on croit qu’il soit efficace dans la réalité du jeu (c’est-à-dire qu’on ne bâtit un répertoire d’escroc qui se justifie du fait que nos adversaires n’auraient pas un niveau de jeu suffisamment bon pour ne pas se faire escroquer).
    L’IH c’est plutôt un problème en lien avec des clichés, préjugés, lieux communs, fausses idées etc. et par conséquent il ne faut pas l’imiter, il faut réfléchir et chercher à amener dans des positions qui sont adaptées à “notre philosophie du jeu d’échecs”.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Suggestions d'articles