Tournoi de Chessmaster 11

Ce sujet a 10 réponses, 1 participant et a été mis à jour par  Alexhiarcs, il y a 2 mois et 1 semaine.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #261946

    Alexhiarcs
    Participant

    C’est ce que je fais en ce moment et que je trouve passionnant. Pour clarifier je regarde des parties auxquelles on retrouve l’IA Chessmaster ainsi que tous les autres IA “grands maîtres” dans un tournoi de système suisse cadence 10m et 30s par coup avec aucun répertoire d’ouverture en ce qui concerne les noirs et en ce qui concerne les blancs c’est 1) d4 et hormis des exceptions (1.d4-g5/ 1.d4-e5 2.dxe5/ 1.d4-b5/ 1.d4-c5 2.d5 et un 3.c4 sur Cf6, e6, e5, d6, g6) 2) c4. Un point intéressant du tournoi c’est le développement de nos connaissances dans la compréhension des ouvertures en ce qui concerne le début du pion Dame (avec l’idée de jouer un 2.c4).

    #261947

    Alexhiarcs
    Participant

    Le jeu d’échecs est un jeu compliqué auquel il y a plusieurs niveaux de jeu dont on peut gagner des parties perdantes comme on peut gagner des parties gagnantes. Le joueur humain éprouve plusieurs difficultés qui faussent des parties (il peut perdre une position gagnante pour des raisons psychologiques, il peut perdre des positions gagnantes pour des raisons physiques et il peut perdre des positions gagnantes en raison d’un niveau de jeu trop faible). Les différentes IA du tournoi n’ont aucun problème avec l’aspect psychologique, avec l’aspect physique et ont un niveau de jeu assez fort.

    #261948

    Alexhiarcs
    Participant

    Pour donner une idée plus claire après 1) d4-e5 2) dxe5-d6 3)exd6-Fd7 4)dxc7-Dxc7 en principe on arrive à une position perdante.
    Maintenant prenons un joueur humain évalué dans la catégorie des +2100 (disons 2189 elo) en cadence 40m et 30s par coup et faîtes-le jouer contre l’un des plus forts programmes d’échecs. En théorie ce joueur humain n’arrivera pas à gagner et pire il risque de perdre systématiquement dans cette position qui est en principe gagnante pour les blancs (cela s’explique du fait qu’il ne possède pas un niveau technique suffisament fort pour ne pas se faire arnaquer par l’un des plus forts programmes d’échecs) alors que les différentes IA du tournoi même si de loin moins fort que l’un des plus forts programmes d’échecs vont en principe gagner car en théorie la position est gagnante et que leur niveau de jeu associé à la cadence 10m et 30s par coup est suffisament élevé pour gagner une position gagnante.

    #261950

    Alexhiarcs
    Participant

    Je ne vais pas m’amuser à montrer toutes les parties du tournoi mais simplement des parties que j’ai bien aimé et qui portent en plus un intêret pédagogique (de mon point de vue).
    Ce qui est très intéressant c’est le fait que les IA n’ont aucune connaissance dans les ouvertures et qu’elles explorent pas mal de coups ou de variantes qui ne sont pas forcément connues et elles se forgent petit à petit “leur propre encyclopédie” à force de jouer.
    Pour clarifier je vais donner un exemple fictif avec la défense française (1.e4-e6 soit une ouverture que les IA ne pouront pas jouer dans mon tournoi mais qui est expliquée dans ce site https://www.capakaspa.info/apprendre-a-jouer-aux-echecs/construire-un-repertoire-ouvertures-aux-echecs/defense-francaise-eco-c00-c19/ ). Donc après 1) e4-e6 disons IA.Leko réfléchit et en réfléchissant soi-même durant son temps de réflexion on voit qu’il y a plein de coups possibles qui ne sont pas ou peu traités dans les bouquins etc. et qui pourtant sont loin d’être “forcément” mauvais ou d’avoir une réfutation (pour exemple le simple 2. De2 qui pose des problèmes et qui amène le joueur ayant les noirs à jouer une partie en ayant au final “aucune connaissance dans l’ouverture”). L’IA.Leko décide de jouer 2) e5-d5 et là 3) exd6 et on tombe dans une position qui n’a peut-être jamais été vraiment étudiée et qui est pourtant loin d’être perdante (et les noirs ne sont pas forcément tirés d’affaire, ils peuvent très bien perdre).

    #261955

    Alexhiarcs
    Participant

    Alors je tiens à dire que j’ai beaucoup joué sur chessmater 9000 dans des parties avec une cadence de 25m auquel c’était le programme qui choisissait mes adversaires donc j’ai un vécu assez fort avec ce programme.
    Je n’ai jamais réussi à atteindre le niveau 2000, mon niveau max se situait dans la catégorie des +1900 et l’adversaire le plus fort que j’ai battu c’est Dobbie qui de mémoire était classé (sur le chessmaster 9000) à 2089 elo. Il y a concrètement deux joueurs qui m’ont littéralement empêché de pouvoir atteindre la catégorie des +2000 elo à savoir Dobbie (2089) et Josh 12 ans (2100). Aujourd’hui je pense ou j’ai l’impression d’être bien meilleur que cette époque et pourtant je suis quasi sûr que si je rejouais sur chessmaster 9000 avec la même cadence etc. il va se passer exactement la même chose (c’est-à-dire que mon parcours sera bloqué dans la catégorie des +1900 elo).
    Ensuite il y a une anecdote importante qui m’a beaucoup marqué, dans un match de national 3 j’avais battu avec les noirs dans une sicilienne un joueur évalué (de mémoire) à 2147 elo et j’ai été très content en croyant que j’avais passé un cap. Une fois rentrée à la maison je me suis mis à affronter Josh 12 ans (2100) et il m’a mis une raclée. Je l’ai affronté plusieurs fois car dans ma tête j’avais passé un cap et je me sentais plus fort que lui mais malgré mon entêtement et ma foi en la victoire, Josh 12 ans (2100) m’a aligné avec les blancs comme avec les noirs victoires sur victoires et cela m’a un peu démotivé de jouer contre les joueurs humains car ça m’a fait comprendre que les raisons qui m’ont amené à battre un 2147 elo n’ont pas forcément de rapport avec le niveau de jeu. Après il y a trois programmes à savoir Shredder 11, Hiarcs 12 et Hiarcs chess qui m’ont fait prendre conscience que l’importance ce n’est pas l’elo affiché mais le niveau technique. Sur Shredder 11 en partie sérieuse, 1900 elo c’est à peu près le niveau de Doc de chessmaster 11 (2250) et sur Hiarcs 12 le niveau 1600 est plus fort que le 1600 sur Hiarcs chess ce qui met en évidence que chaque programme évoque sa réalité et qu’on ne peut pas se fier à l’affichage elo. Sur Hiarcs chess auquel j’ai joué et fait pas mal de tests (où j’ai notamment fait des parcours d’IA de chessmaster tel Lori (2252), Vanessa (2320), Lili (2500) et IA.chessmaster) j’ai compris de nouvelles choses et je suis confronté à des difficultés différentes de chessmaster 9000 ce qui m’amène à regarder ce tournoi, à regarder des vidéos d’Eloi Relange etc.

    #261957

    Alexhiarcs
    Participant

    Sur chessmaster 9000 les différentes IA ont des répertoires d’ouverture mais cela n’est pas un élément très conséquent par contre sur Hiarcs chess il y a un répertoire d’ouverture qui les rendent injouables ou du moins cela a des conséquences plus significatives. En effet les différentes IA de Hiarcs chess ont une véritable encyclopédie des ouvertures avec des lignes qui peuvent aller à quelque chose comme 25 coups où en somme elles se mettent à jouer tardivement et lorsqu’on arrive à mettre fin à cette encyclopédie c’est souvent pour être contraint de jouer une poubelle voir une position perdante. Donc bref on est un peu obligé de lui éliminer leur répertoire d’ouverture et on réalise que les blancs ne sont pas obligés de profiter du potentiel de leur avantage de départ et ils peuvent jouer une ouverture noir inversé avec un coup de plus (ce qui met en valeur que les blancs ont un réel avantage sur les noirs).
    En clair dès l’instant où les blancs jouent une ouverture non-inversée, les noirs se retrouvent en difficulté et doivent soit se battre pour égaliser la position ou soit engendrer des complications et espérer en tirer parti. Bref c’est pour cela que je mets aucun répertoire d’ouverture pour les noirs afin que les IA du tournoi ne soient pas handicapés par des coups imposés et que j’impose un répertoire avec les blancs en m’assurant que les IA du tournoi joueront un 1) d4 avec l’idée de poursuivre par un 2) c4 dans la grande majorité des cas.
    Pour le coup 1) e4 (que j’ai pas mal joué) il y a un gros problème face à des joueurs IA car face à eux si on veut progresser il importe de jouer des ouvertures qu’on comprend où on a un niveau de connaissance suffisament élevé. Pour exemple le raisonnement _”je ne connais rien à la sicilienne dragon mais ce n’est pas grave car mon adversaire non plus”_ ne tient pas la route car les IA ont certes différents niveaux de jeu mais à un moment donné leur niveau technique est suffisament réglé et après fini de rire ce sera défaites sur défaites sans réelle possibilité de progresser car en somme on ne bat pas des IA suffisament réglées en les arnaquant où se la jouant “fin calculateur”. Pour exemple après 1) e4-e5 2) Cf3-f6 face à un humain jouer le sacrifice 3) Cxe5 est intéressant surtout que généralement les joueurs IH qui jouent la défense Damiano sont un peu des débutants ou du moins pas spécialement forts mais si c’est un joueur IA (suffisament réglé) c’est plus du tout intéressant de jouer 3) Cxe5 (soit un sacrifice dont on a peu de connaissance de la position), en somme c’est plus intéressant de jouer un coup comme 3) Fc4 car ça met en valeur que le coup 2…f6 est mauvais et que les noirs vont devoir jouer “une poubelle”. Pour autre exemple 1) e4-e5 2) Cf3-f5, je crois que des grands maîtres établissent cette position comme réfutée mais sérieusement vous connaissez quoi au juste de cette position ? Vous croyez sérieusement que vous allez battre des IA suffisament réglées sous prétexte que cette position ne pose pas de problèmes à des grands maîtres ?…

    #261959

    Alexhiarcs
    Participant

    IA.Phillsbury contre IA.Christiansen round 2

    Si je mets soin de mettre “IA.” puis le nom du grand maître ce n’est pas pour rien. C’est parce que les noms des grands maîtres sont des joueurs humains qui existent ou ont existé et cela risque de porter confusion. On peut par exemple croire que l’IA.Christiansen va avoir une façon de jouer semblable au réel joueur humain Christiansen surtout que les concepteurs ont mis sa photo dans son profil et qu’ils cherchent un peu à nous faire croire que ce serait le cas (en ayant notamment mis initialement son répertoire d’ouverture) mais en réalité l’IA.Christiansen à une façon de jouer qui a peu de rapport au réel Christiansen.
    Ceci dit l’IA.Christiansen est un joueur intéressant car il nous amène à comprendre une vérité du jeu d’échecs qui me paraît difficile à comprendre pour un joueur humain même si cela paraît simple à comprendre et qu’il y a pas mal de faits dont l’humain ne nie pas qui nous laisse penser que cette vérité aurait dû être une connaissance acquise. Cette vérité c’est de comprendre que de jouer avec un pion de moins n’est pas perdant et qu’il y a plein de positions où l’on a un pion de plus et où on se retrouve dans l’impossibilité de pouvoir gagner mais par des croyances erronées du jeu du type _”avoir un pion isolé c’est “si on joue bien” perdant car après l’avoir bloqué etc. on va le gagner et avoir un pion de plus c’est gagnant etc.”_ ou une illusion du type avoir vu plein de finales gagnantes nous montrant par exemple que cette finale de Roi avec un pion de plus ça gagne en jouant etc. et qui nous amène à oublier qu’on peut se retrouver dans des finales de Roi avec un pion de plus qui sont complétement nulles. Après lorsqu’on nous montre des combinaisons tactiques c’est souvent pour obtenir une position gagnante mais dans la première round l’IA.Christiansen va nous faire une sorte de combinaison tactique forçant une partie nulle car si son adversaire lui prend sa tour pour éviter l’échec perpétuel ce sera pat.

    #261960

    Alexhiarcs
    Participant

    1) d4

    Connaissant le style de jeu de IA.Christiansen, je pensais qu’il allait jouer 1)…Cf6 2) c4-d5 3) cxd5-e6 4) dxe6-Fxe6 avec l’idée de casser le centre par x_c5, forcer l’échange de Dame et jouer sur son dynamisme de pièces pour amener indirectement et sur le long terme dans des positions nulles avec un pion de moins. La méthode basique de IA.Christiansen consiste à calculer plein de positions et d’éliminer le plus possible les positions perdantes ou dangereuses afin d’augmenter les probabilités de tomber dans des positions nulles.

    1)…e5

    Si vous ne connaissez absolument pas le gambit Englund il y a cette vidéo basique https://www.youtube.com/watch?v=lWeIQd0_C_s pour avoir vite fait une petit idée dessus.

    2) dxe5-Cc6
    3) Cc3-d6
    4) Cf3-dxe5
    5) Dxd8+_Rxd8
    6) e4-Cf6
    7) Fg5-Fg4

    On a atteint une position assez symétrique où il y a un Roi noir qui ne peut plus roquer comme un peu dans une berlinoise mais en pire où par exemple Kasparov avait beaucoup de mal à ne pas faire partie nulle face à Kramnik.
    Ce qui est extraordinaire dans la partie c’est que IA.Phillsbury va se battre pour obtenir une position avantageuse et IA.Christiansen va utiliser son concept de donner un pion en amenant à rentrer dans une finale de tour qui donne l’illusion à IA.Phillsbury d’être dans une position gagnante (et si on regarde vite fait l’analyse rapide de hiarcs 12 dans la finale de tour on va avoir une évaluation +- pendant pas mal de coups mais “la réalité” est autre).

    #261961

    Alexhiarcs
    Participant

    8) Cd5-Fe7
    9) 0-0-0_Cxd5
    10) Txd5+_Re8
    11) Fxe7-Fxf3
    12) gxf3-Rxe7
    13) Fb5-f6
    14) Fxc6-bxc6
    15) Tc5-Tad8

    Ici IA.Christiansen va perdre un pion.

    16) Txc6-Td7
    17) Ta6-Ta8
    18) Td1-Txd1+
    19) Rxd1-Rd8
    […] 55) Rxa1

    0,5 – 0,5

    #261967

    Alexhiarcs
    Participant

    En aparté je commente des parties du tournoi en plusieurs fois (ce qui signifie qu’elles ne seront pas forcément finies d’être commentées le même jour) et je ne vais pas m’amuser à rajouter sytèmatiquement le mot artificiel(le) après raisonnement, intelligence etc..

    IA.Tchigorine contre IA.Seirawan, round 2

    Pour l’anecdote IA.Seirawan a fait une partie nulle avec les blancs contre IA.Fine lors de la première ronde sur une défense Tchigorine ( 1.d4-d5 2.c4-Cc6 et il avait continué par 3.Cf3 ).

    1) d4-d5
    2) c4

    Que ce soit IA.Tchigorine ou IA.Seirawan, ils n’ont qu’une partie de jouée comme éléments de connaissance vis-à-vis de cette position (expérience de jeu) et la cadence 10m et 30s par coup ne leur permet pas de se mettre en mode déblayage calcul (ils doivent notamment utiliser leur intelligence et leur expérience de jeu afin de faire des choix suffisament rapide dans l’ouverture car la phase du milieu de partie et celle de la finale demande aussi du temps de calcul etc.)
    Donc le premier coup que doit regarder IA.Seirawan c’est 2…dxc4 car ça semble gagner un pion mais très vite on voit que le simple 3.Da4+ regagne le pion et ceci est probablement la raison qui explique pourquoi le gambit dame refusé n’a pas encore été joué (dans ce tournoi).

    2)…e6

    (après 1.d4-d5 2.c4) C’est le coup 2…e6 qui est pour le moment le plus joué (après ce serait 2…c5 et 2…Cf6 ) et le coup 2…c6 n’a encore jamais été joué (dans ce tournoi). Cela ne me paraît pas illogique car le coup joué rencontre pas mal de succès avec les noirs (pour le moment et dans ce tournoi) et parce que la variante d’échange après 2…c6 ( 1.d4-d5 2.c4-c6 3.cxd5-cxd5 ) semble plus difficile à comprendre que la variante d’échange après 2…e6 (parce qu’après 1.d4-d5 2.c4-e6 3.cxd5-exd5 on y voit une orientation stratégique blanche plus claire à savoir jouer l’attaque de minorité ou opter pour stratégie dynamique avec un grand roque).

    3) Cc3-Cf6
    4) Cf3-Fb4

    C’est 4…Fe7 qui me semble avoir été le plus joué et les IA du tournoi commencent à se pencher sur deux autres coups à savoir 4…c5 et celui de la partie qui est de plus en plus joué.
    Il y a cette vidéo https://youtu.be/tejFp2zvtK0?list=PLiZ56cRXeIu3p_pIHYEeehqUAkLJvVway que je trouve très intéressante sur la Ragozine (l’ouverture de la partie).

    #261971

    Alexhiarcs
    Participant

    5) Fg5_0-0
    6) e3-Cbd7
    7) a3-Fxc3
    8) bxc3-h6
    9) Fh4-c5

    La position de pions c5 & d5 et c4 & d4 est une difficulté qui se rencontre souvent dans les ouvertures du pion dame. Ce qui est fatigant c’est que l’on doit constament calculer les prises et tenir compte des conséquences que cela peut engendrer.

    10) Fe2-Da5

    Un coup qui est pénible et qui va donner peu à peu l’avantage aux noirs.

    11) 0-0_b6
    12) cxd5-Cxd5
    13) Dd2-Dxc3

    Comme on l’a vu avec la partie précédente un pion de plus s’avère souvent insuffisant pour gagner mais là ça va avoir plus de conséquences (car IA.Seirawan va en plus créer un pion isolé à son adversaire).

    14) Tfc1-Dxd2
    15) Cxd2-cxd4
    16) exd4-Fb7
    17) Fg3-C7f6
    18) Ta2-Tac8
    19) Tac2-Txc2
    20) Txc2

    Ici on a tendance à commettre fréquemment l’erreur de jouer 20…Tc8 avec l’idée de ne pas donner la colonne, d’échanger les tours (car lorsqu’on a un pion de plus dans pas mal de cas on redoute les finales de tours auxquelles on n’arrive pas à trouver une solution de gain). Ce qu’il faut comprendre c’est que deux pions de plus s’avèrent être un avantage décisif dans beaucoup de cas et qu’il importe de garder une tour pour pouvoir manger le pion isolé (il faut prendre note que dans la partie les blancs ont la paire de fous).

    20)…Td8
    […]

    0-1

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Suggestions d'articles