Théorie des finales aux échecs

Etude des finales aux échecs

Nous avons vu que l’étude des finales aux échecs est essentielle pour comprendre ce jeu. Nous allons voir comment aller plus loin dans cette étude en présentant ce que la théorie des finales contient.

Il est important de savoir que les finales aux échecs ont été complètement étudiées et font l’objet d’une Encyclopédie et de Tables informatiques dans lesquels tous les types de finales sont répertoriées.

Dans l’Encyclopédie des finales vous trouverez classifiées : finales de pions, finales de Tours, finales de Dames, finales de pièces mineures.

Encyclopédie des finales aux échecs

L’Encyclopédie des finales d’échecs est une œuvre collective. Aleksandar Matanović est le « rédacteur responsable » du travail.

L‘Encyclopédie des finales d’échecs est composée de 5 volumes. Chaque volume est divisé en 10 sections, elles-mêmes subdivisées en un certain nombre (variable) de chapitres, en fonction du matériel présent sur l’échiquier.

Les sections des 5 volumes avec les codes ECE (Encyclopedia of Chess Endings) associés sont détaillées ci-dessous.

Finales de pions

0 : 1 ou plusieurs pions contre roi isolé ; 1 pion contre 1 pion ; 2 pions liés contre 2 pions
1 : 2 pions isolés ou doublés contre 2 pions isolés ou doublés
2 : 3 pions contre 3 pions
3 : 4 pions contre 4 pions ; 5 pions contre 5 pions ; 6 pions contre 6 pions ; 7 pions contre 7 pions ; 8 pions contre 8 pions
4 : 2 pions contre 1 pion
5 : 3 pions contre 2 pions
6 : 4 pions contre 3 pions
7 : 5 pions contre 4 pions
8 : 6 pions contre 5 pions ; 7 pions contre 6 pions ; 8 pions contre 7 pions
9 : pion(s) contre pion(s), où l’un des camps a au moins 2 pions de plus

Retrouvez quelques exemples illustrés de cas importants en finales de pions (en cliquant sur « … » au dessus de l’échiquier ci-dessous) : carré du pion, l’avantage d’espace, opposition, triangularisation, percée de pions, pion passé éloigné…

Finales de tours

Les finales de Tours sont les plus importantes car statistiquement elles se produisent le plus souvent. Ces pièces lourdes sont les plus longues à entrer dans le combat.

0 : tour contre roi isolé ; tour avec ou sans pions contre pion(s)
1 : tour avec ou sans pions contre cavalier avec ou sans pions
2 : tour avec ou sans pions contre fou avec ou sans pions
3 : tour seule contre tour seule ; tour et 1 pion contre tour seule
4 : tour et plusieurs pions contre tour seule
5 : tour et 2 pions contre tour et 1 pion
6 : tour et au moins 3 pions contre tour et pion(s), avec un nombre inégal de pions des deux côtés
7 : tour et pion(s) contre tour et pion(s), avec le même nombre de pions des deux côtés
8 : tour avec ou sans pions contre au moins deux pièces mineures avec ou sans pions ; tour et une pièce mineure avec ou sans pions contre une seule pièce (tour, fou ou cavalier) avec ou sans pions
9 : toutes les autres finales de tours (avec soit plusieurs tours, soit tour et plusieurs pièces mineures dans l’un des camps, soit tour et pièce mineure contre plusieurs pièces adverses, toujours avec ou sans pions)

Tome 1
Ce tome contient les sections 3, 4, 5, 6 et 7 de la classification. Il s’agit de toutes les finales avec une seule tour dans chaque camp et des pions en nombre quelconque, mais sans pièces mineures.

Tome 2
Ce tome contient les sections 0, 1, 2, 8 et 9 de la classification.

Retrouvez quelques exemples illustrés de cas importants en finales de Tours (en cliquant sur « … » au dessus de l’échiquier ci-dessous) : position de Philidor, position de Lucena…

Finales de dames

0 : dame contre roi isolé ; dame avec ou sans pions contre pion(s)
1 : dame avec ou sans pions contre une pièce mineure avec ou sans pions
2 : dame avec ou sans pions contre une tour avec ou sans pions
3 : dame avec ou sans pions contre une dame seule
4 : dame avec pion(s) contre dame avec pion(s)
5 : dame avec ou sans pions contre deux pièces mineures ou une tour et une pièce mineure avec ou sans pions
6 : dame avec ou sans pions contre au moins trois pièces choisies parmi les tours, fous et cavaliers
7 : dame et pièce mineure avec ou sans pions contre une seule pièce (dame, tour, fou ou cavalier) avec ou sans pions
8 : dame et pièce mineure avec ou sans pions contre au moins deux pièces choisies parmi les tours, fous et cavaliers, ou contre dame et pièce mineure avec ou sans pions
9 : toutes les autres finales de dames (avec soit plusieurs dames, soit dame et au moins une tour, soit dame et au moins deux pièces mineures dans l’un des camps)

Finales de pièces mineures

0 : cavalier et pion(s) contre roi isolé ; cavalier et pion(s) contre pion(s)
1 : fou et pion(s) contre roi isolé ; fou et pion(s) contre pion(s)
2 : cavalier et pion(s) contre cavalier avec ou sans pions
3 : cavalier et pion(s) contre fou seul ; fou et pion(s) contre cavalier seul
4 : fou et pion(s) contre cavalier et pion(s), avec un nombre inégal de pions des deux côtés
5 : fou et pion(s) contre cavalier et pion(s), avec le même nombre de pions des deux côtés
6 : fou et pion(s) contre fou de couleur opposée avec ou sans pions
7 : fou et pion(s) contre fou de même couleur avec ou sans pions
8 : deux pièces mineures avec ou sans pions contre au plus une pièce mineure avec ou sans pions
9 : deux pièces mineures avec ou sans pions contre deux pièces mineures avec ou sans pions ; toutes les finales avec ou moins trois pièces mineures dans un camp

Tables des finales aux échecs

Il existe un outil informatique qui répertorie l’ensemble des finales d’échecs et l’évaluation de chaque position. Il est donc possible de connaître instantanément le résultat d’un position de finale. Ce qui est très utile en analyse de partie.

Plus le nombre de pièces restantes sur l’échiquier est important plus les bases de données sont volumineuses car elles contiennent tout les coups possibles jusqu’au résultat de la partie.

Ces outils sont disponibles sous différentes forme et il en existe disponible en ligne. Nous vous donnons accès ici à une table de finales pour 6 pièces maximum.

Suggestions de lectures

Suggestions d'articles